Une chose que tout le monde ne sait pas forcément ici, un ami est décédé il y a un peu plus de deux ans, d'un accident de moto. Il a toujours été parmi les plus prudents du groupe. Ca fait partie de ces souvenirs douloureux, qui ont été renforcés par d'autres anecdotes dont ce n'est pas le sujet ici.

Et donc depuis un an mon chef d'équipe actuel (pour encore peu de temps) avait passé son permis moto. Connu pour une conduite "sportive" en voiture, dès obtention de son permis moto, il a acheté une moto "belle et puissante mais pas trop" (en résumé de ce qu'il disait). Un premier accident en juin dernier, nous l'attendions... Le premier accident. Un tout droit dans un virage, il a du attendre deux mois avant de pouvoir récupérer sa moto et surtout son entorse de cheville.

Prudent, il annonçait reprendre doucement parce que "il a perdu la main". Aujourd'hui, il n'est pas venu, aucune annonce à l'équipe, on s'est "un peu inquiété" (quand même !), jusqu'à la mi journée. Accident de moto, apparemment la fourche aurait pris un coup, et pour lui, problème au genou et au pied... C'est reparti. On se pose parfois des question. M'enfin il a la quarantaine, et l'esprit jeune dès que ça parle conduite auto/moto... J'aimerais pouvoir lui faire la leçon mais c'est pas mon rôle. J'aimerais lui dire qu'il est père de famille, que bon, on est tous remplaçable au taff, mais pas dans sa famille... Lui dire que des accidents de moto, contrairement à ce qu'il disait au début, non, ça n'arrive pas qu'"aux autres qui font pas attention et savent pas conduire". Il a beau savoir conduire en voiture (...), tout le monde n'est pas infaillible.

Et puis merde, nous, quand on est en retard ou absent, on appelle dans l'heure pour tenir au courant ses collègues, ou son responsable. Personne n'est au dessus des lois, surtout au dessus de celles qu'on fixe aux autres.