Les associations de lutte contre la violence routière (tout de suite les grands mots, j'adore ces noms d'associations... "violence routière"...) ont découvert (études à l'appui) que le risque d'accident avec un kit main libre est égal au risque d'accident quand on a son téléphone portable dans la main. Soit. Je ne conteste pas. Donc demande d'interdiction... Je me demande. Finalement, un kit main libre, ce n'est qu'une façon de dialoguer à voix haute avec une personne qui serait à l'autre bout du fil. Donc, techniquement, cela nécessite la même attention que le fait de discuter avec son voisin de voiture, non ?
J'en viens à me demander quand on interdira aux conducteurs de discuter au volant... Et puis, comme j'écoute la radio, il se trouve qu'au programme, il y a parfois des débats, des discussions... Cela nécessite un peu d'attention pour suivre. On devrait donc les interdire également, non ?
Ouais, c'était l'instant "non mais on va où là ?"